L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Joyeux anniversaire, Sentinelles !

Ils pensaient que ce serait vain et éphémère, un feu de paille dont plus personne ne se souviendrait passé l’été 2013 et la libération de Nicolas. Ils n’ont pas caché leur hostilité, dépêchant parfois leurs milices « publiques » que des ordres dévoyés ou de curieux arbitrages détournaient de leur mission d’assurer l’ordre. Quatre ans après, nous, les Sentinelles, sommes toujours là et veillons encore place Vendôme.

Vain ? De leur point de vue, oui, la lutte pacifique des Sentinelles est inutile. Des lois passent malgré notre opposition silencieuse et résolue de nos quelques personnes qui se tiennent debout devant les palais du pouvoir. Dans une époque où le zapping est roi, ils ne peuvent comprendre cette obstination à ne pas passer à un autre sujet, avec d’autres méthodes. Les enjeux anthropologiques qui nous mobilisent se règlent sur des générations, pas sur une législature. Le rapport au temps est sans doute ce qui nous distingue le plus de nos détracteurs : nous le prenons, ils le subissent en s’inventant des échéances factices qui ne sont, tout compte fait, que vanités.

4 ans à veiller, l’été ou l’hiver, malgré la pluie ou le froid, en résistant à la lassitude et sans jamais se départir de la nécessaire bienveillance qui nous anime : cela se fête ! Vous êtes tous conviés à venir veiller le 24 juin 2017 au soir dans notre quartier général de la Place Vendôme. Nous nous tournerons ensemble vers ce ministère de la justice si mal nommé. Nous resterons pacifique et silencieux, espacés les uns des autres et résolus à porter notre refus d’un monde où la famille, la dignité de l’homme, la justice ne sont que des variables d’ajustement pour le camp d‘en face.

Ceux qui le souhaitent (cela est facultatif) peuvent s’inscrire à l’événement facebook.

Des Sentinelles

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0