L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[IVRY] Racisme anti-blancs et viol d’une femme de 76 ans

28 septembre 2014 Rédacteur ,

Une femme de 76 ans a été agressée et violée chez elle à Ivry-sur-Seine par des jeunes à qui elle reprochait de faire du bruit dans son immeuble.

L’affaire remonte au 7 aout. Ce jour-là, quatre hommes cagoulés se sont introduits chez elle, l’un d’eux l’a violée pendant que les trois autres mettaient son domicile à sac. L’auteur présumé de ce viol a été interpellé la semaine dernière et placé en détention provisoire.

Tout a commencé lorsqu’elle demande à une bande de jeunes désœuvrés de bien vouloir réduire leur niveau sonore. Le Parisien rapporte que la bande reste alors sourde à ses doléances, au contraire les agressions verbales fusent, des insultes « anti-Blancs » selon les témoignages. On lui promet même les pires sévices, qui deviendront réalité quelques heures après...

La très faible couverture médiatique de ce tragique fait divers, dévoilée dans la presse hier matin, surprend. Pour le moment seuls trois journaux semblent relayer les faits, et aucun d’entre eux ne s’intéresse au racisme anti-blanc dévoilé par cette affaire. De même, malgré les nombreux messages sur twitter demandant aux associations anti-racisme (LICRA, SOS Racisme, ...) de s’exprimer sur cette affaire et de dénoncer l’insupportable racisme anti-blanc, la seule réponse apportée à l’heure actuelle est un silence assourdissant.

Une affaire qui n’est pas sans rappeler celle du viol d’Evry

Dans la nuit du 29 au 30 mars dernier, une jeune fille de 18 ans avait été dépouillée et violée en sortant du RER à Évry par quatre individus pendant plusieurs heures. Arrêtés moins de 24h après les faits, les quatre individus sont mineurs, trois frères turcs et un marocain, deux de 13 ans, un de 15, le quatrième de 17.

Lors de leurs interrogatoires, comme le rapportait alors Valeurs Actuelles, les mineurs n’auraient pas formulé le moindre remords et avoué le motif raciste de ce viol : oui, ils n’auraient pas touché la jeune fille si elle avait été turque ; oui, ils l’ont agressée parce qu’elle était française et que « les Français sont tous des fils de pute ».

Tout aussi choquant que les faits en eux-mêmes fut le traitement médiatique de cette affaire : un immense silence des grands médias, coupé de très brefs entrefilets faisant l’impasse sur le coté raciste de cette sombre histoire, ainsi que le silence assourdissant des associations anti-racisme, si promptes pourtant à dénoncer le moindre fait divers quand la victime est issue d’autres minorités.

28 septembre 2014 Rédacteur ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0