L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[IRAK] L’impossible union entre Kurdes et Irakiens ?

11 août 2014 Rédacteur ,

Ce matin, 11 août 2014, la crise irakienne s’enlise.

Hier, Laurent Fabius annonçait que la France n’interviendrait pas militairement et se contenterait d’une aide humanitaire. Il en profitait pour demander une union des gouvernements Irakien et Kurde.

Mais ce matin déjà, sa demande n’est plus acceptable et encore moins réalisable. Le premier ministre du gouvernement central irakien, Maliki menaçait le président irakien de putsch dans un communiqué lu par lui-même à la télévision
Alsharqiya news. Des contacts irakien à Bagdad nous informent également que l’armée est déployée dans les rues de la vile. Tout s’active. Ils craignent une intervention armée commanditée par Maliki.

Le redécoupage de l’Irak est en bonne voie. Le Kurdistan ne peut plus compter que sur son armée les Peshmergas pour se protéger. Les Sunnites djihadistes sont en train de créer leur Califat. Même s’ils ne font pas l’unanimité, ils ont de nombreux soutiens dans toutes les villes. C’est d’ailleurs grâce aux populations sunnites de Mossoul que la ville a été prise ; Une petit groupe armé une fois entré dans Mossoul était rejoint par la population locale pour créer une armée.
Et les Chiites dont Maliki est issu, sont en train de se réunir et de se mobiliser. Ils se réunissent en rapatriant par avion tous les Chiites présents dans le Nord de l’Irak vers le sud, d’Erbil à Najaf. Selon un responsable du camp de Razel à la sortie d’Erbil, ce programme de rapatriement aurait été décidé par Maliki lui-même.
Nous devrions donc assister dans les prochaines semaines à une division religieuse de ethnique de l’Irak entre Kurdes, Sunnites et Chiites.

Comparer la déclaration de Fabius avec la situation réelle une journée seulement après son passage révèle d’inquiétants manques de la part de notre ministre des affaires étrangères. Nous savons par ailleurs que le service spécialisé sur les minorités religieuses à travers le Monde et spécialement le Moyen-Orient a vu ses effectifs divisés par dix. La France ne peut plus tenir son rôle international dans ces conditions. Elle pourra encore moins venir en aide aux Chrétiens d’Irak si elle ne prend pas des mesures internes de renseignement et d’analyse des situations.

11 août 2014 Rédacteur ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0