L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[INFO] Vers l’abolition de l’école à la maison et de la liberté d’enseignement ?

Le gouvernement, les députés et les sénateurs, depuis quelques années, osent tout. C’est même à cela qu’on les reconnaît... L’on croirait chaque fois à un nouveau gag !

Aujourd’hui, c’est le sénat de la république qui se permet de proposer d’enfoncer encore un peu plus le clou du totalitarisme jacobin.

C’est extrêmement grave : nous nous dirigerions alors vers l’encasernement civique-scolaire obligatoire, en attendant de plus la scolarisation obligatoire dès l’âge de l’école maternelle, à trois voire deux ans.

Des cours privés par correspondance, à la qualité remarquable, disparaîtraient : si le CNED républicain subsisterait avec son esprit socialiste pour assurer l’instruction des « seuls cas d’incapacité » autorisés (même les malades doivent bénéficier de la propagande d’État !), des structures catholiques comme le CEFOP – Cours St Dominique Savio – Ste Marie Goretti ou le Cours Sainte-Anne n’auraient plus les moyens d’instruire les enfants à domicile !

Ne nous laissons pas berner et commençons par nous mobiliser en signant cette pétition.

Les Français sont malheureusement trop habitués à l’institution scolaire qui est loin d’être la panacée et d’être adaptée aux esprits contemporains : l’école n’a pas toujours existé, et elle n’existera sans doute pas toujours (du moins faut-il l’espérer), notamment pour certains âges. Éducation et instruction sont du ressort des parents, et l’enseignement en famille doit être conservé comme l’idéal catholique à accomplir. De toute façon, si une telle loi passait, les établissements privés hors contrat seraient les prochaines cibles du monstre socialiste.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0