L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[INFO] Clément Méric aurait frappé le premier, d’après les enquêteurs

25 juin 2013 Rédacteur

Deux jours après la manifestation des militants « antifa » à Paris (au cours de laquelle des vitrines furent brisées et des bâtiments tagués, dont l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet), le site de la radio RTL révèle des informations inédites sur la bagarre suite à laquelle Clément Méric est décédé.
D’après la radio, et si l’on en croit un article du Point, « Clément Méric voulait vraiment en découdre » : ses amis cherchaient à se battre avec les militants du groupe Troisième Voie.

La photo d’Estéban -meurtrier présumé- et de sa compagne circulaient depuis longtemps sur les sites de « vigilance antifasciste » et autres groupuscules d’extrême gauche : l’individu a-t-il été reconnu par les « antifa », avant d’être provoqué explicitement ?

Les enquêteurs travaillent sur une vidéo de surveillance de la RATP, laquelle permet de connaître davantage les faits. Au cours d’une rixe initiée par les militants d’extrême-gauche, Clément Méric aurait donc frappé par derrière Estéban, militant du groupe Troisième Voie. Ce dernier se serait retourné et aurait ainsi asséné le coup de poing fatal à Clément Méric.
Toujours d’après ces sources, la vidéo ne montre pas de scène de lynchage du jeune militant d’extrême gauche.

La mort d’un homme n’est jamais à souhaiter, et l’on ne peut que la déplorer. Ladite vidéo et les témoignages recueillis par les journalistes montrent cependant que l’on est bien loin d’un lynchage de militant angélique et pacifique par une horde barbare. La triste réalité est celle d’une bagarre qui a mal tourné.

Harlem Désir et ses sbires ont donc parlé trop vite, comme souvent.
La Justice, elle, doit s’en tenir aux faits.

25 juin 2013 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0