L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[FRONT NATIONAL] 1er mai : Reportage et entretien exclusif avec Bruno Gollnisch

Malgré la pluie et les déboires internes du parti, plusieurs milliers de personnes ont répondu présent à l’appel du Front National pour le défilé traditionnel du 1er mai, en hommage à Jeanne d’Arc.

Retrouvez l’analyse de ce rassemblement et du discours, comme toujours légèrement différente de ce que vous pourrez lire dans la presse du système, par votre gazette favorite.

La jeunesse très représentée dans les rangs du défilé :

Marine Le Pen se recueillant devant Jeanne d’Arc :

Le président d’honneur du Front National, Jean-Marie Le Pen, déposant une gerbe au pied de Jeanne d’Arc, en compagnie du député européen Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du parti :

« Jeanne, au secours ! », s’est écrié Jean-Marie Le Pen :

Marion Maréchal-Le Pen toujours aussi populaire parmi les élus et les militants :

Marine Le Pen acclamée lors de son arrivée à la tribune :

Jean-Marie Le Pen, s’invitant brièvement à la tribune, est ovationné par la foule :

Irruption des Femen au balcon du Grand Hôtel. Les militants couvrent leurs voix en scandant : « On est chez nous ! »

Marine Le Pen achevant son discours, entourée sur le podium par les conseillers départementaux récemment élus :

Bruno Gollnisch, saluant les militants à la fin de la cérémonie, ravi de son petit effet après son altercation avec les « courageux » journalistes du Petit Journal de Canal + :

Entretien exclusif avec Bruno Gollnisch :

Le député européen répond aux questions de votre gazette favorite. Il fait le point sur l’actualité politique du Front National (crise interne, analyse des départementales passées et régionales à venir) et donne ses impressions sur le défilé du 1er mai de cette année, et notamment sur l’apparition des Femen.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0