L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[FN] Marion Maréchal-Le Pen dénonce la complicité de la Manif pour Tous avec l’UMP

On se souvient de la manifestation du 5 octobre dernier et de ses écrans géants qui mettaient en valeur des personnalités issues de l’UMP, plus que tout des cortèges auxquels le FN n’avait pas été convié.

Au Front National, dont les militants et représentants s’étaient déplacés en nombre, Marion Le Pen hausse la voix.

« Marine Le Pen ne s’est pas rendue à la Manif pour Tous. A l’époque c’est une position que j’avais déplorée, en pensant que ce serait peu lisible sur le terrain. Mais finalement, vu le comportement des organisateurs de la Manif pour Tous à l’égard du Front national, je pense qu’elle a eu raison. »

Si aucun des leaders de l’UMP et potentiels candidats à la présidentielle ne tiennent à remettre en cause le mariage pour tous, ce sont pourtant ses valets dociles qui sont allés pavoiser au congrès de rentrée manifeste de l’agitprop de droite. Rappelons que le Front National est le seul mouvement politique français a avoir affirmé clairement qu’il abrogerait la loi Taubira en cas de victoire en 2017, face à un Sarkozy évasif.

Madame le député de Vaucluse poursuit :

« Je continuerai à soutenir le combat des manifestants, mais je suis un peu fatiguée par la complicité des organisateurs de la Manif pour Tous à l’égard de l’UMP, et qui évincent systématiquement le FN des vidéos et des tribunes. Je trouve ça injuste et particulièrement méprisant à l’égard des manifestants dont beaucoup viennent de nos rangs. »

Albéric Dumont, un des responsables de la Manif pour Tous, de son côté, expliquait que l’absence du FN était liée « à des difficultés techniques ».


Marion Marechal-Le Pen : "On a gagné la... par franceinter

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0