L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[FN] Louis Aliot : « Aux printemps arabes succède un hiver chrétien qui doit nous mobiliser »

20 juillet 2014 lysenfleur

Intervention de Louis Aliot, au Parlement européen, sur la condamnation à mort de Meriam Ibrahim au Soudan et en faveur de la défense des chrétiens dans le monde musulman :

Nous sommes légitimement indignés par la condamnation à mort de Madame Meriam Ibrahim sous le prétexte qu’elle aurait quitté l’islam pour adopter la foi chrétienne.

Ce cas particulier pose le problème de la persécution religieuse. Aujourd’hui, 70% de la population mondiale vit dans un pays qui restreint la liberté religieuse : sur 4 victimes de persécution religieuse dans le monde, 3 sont des chrétiens.

La principale cause est l’islamisme radical comme au Soudan, au Nigéria, en Irak, au Yémen, en Égypte, en Somalie ou encore au Pakistan. Avec le réveil de l’islam, les chrétiens d’Afrique subsaharienne sont de plus en plus persécutés, nécessitant même des interventions militaires comme au Mali ou en Centrafrique.

Aux « printemps arabes » succède maintenant un véritable « hiver chrétien » qui doit nous mobiliser.

Au-delà de la juste indignation du cas de Meriam et des pressions à exercer sur le Soudan pour empêcher cette abomination, l’UE doit rappeler l’incompatibilité totale des valeurs qui fondent notre civilisation avec la loi islamique totalitaire qui progresse partout, y compris en Europe, avec son cortège d’intolérances, de violences et de crimes !

Enfin il devient urgent d’interpeller l’Arabie Saoudite et le Qatar sur leurs responsabilités dans le soutien permanent qu’ils apportent à tous les mouvements criminels religieux qui se développent et progressent aux quatre coins du monde.

20 juillet 2014 lysenfleur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0