L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[EUROPÉENNES] Poutine demande aux pays membres de soutenir l’Ukraine

Terrible hiver pour l’Ukraine. Mais le président Poutine n’entend pas le faire se prolonger plus longtemps. Dans une lettre écrite à 18 dirigeants d’Europe occidentale, parmi lesquels la France, l’Italie et l’Allemagne, il affirme que Gazprom « va être obligé de passer au prépaiement des livraisons de gaz, et en cas de non-respect des conditions de paiement de cesser totalement ou partiellement de livrer du gaz ».

Dans sa lettre, le président russe rappelle qu’en Ukraine, la Russie vend son gaz depuis quatre ans à des prix défiant toute concurrence. Quatre fois moins qu’aux autres pays du monde, soit une économie de 35,4 milliards de dollars pour l’État ukrainien.

Un appel à la solidarité des pays européens

Le président Poutine, qui a annulé les tarifs préférentiels à destination des ukrainiens, estime que c’est au tour de l’Europe occidentale de participer aux efforts de redressement de l’économie ukrainienne. Il écrit encore : « La Russie est prête à participer à la stabilisation et au rétablissement de l’économie ukrainienne. Cependant pas de manière unilatérale mais sur un pied d’égalité avec nos partenaires européens. En tenant compte des investissements et des dépenses qu’a supportés très longtemps la Russie en soutenant l’Ukraine. »

Et l’Union européenne peut s’inquiéter : nombre de gazoducs traversent l’Ukraine et sont aujourd’hui fermés. A long terme, c’est un potentiel problème d’approvisionnement qui pourra surgir si rien n’est fait de la part d’une Europe incapable de former un front commun.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0