L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[ÉGLISE] Monseigneur Marc Aillet : engagé pour l’Église, engagé pour les hommes

Ce que l’on pourra reprocher à l’épiscopat français, sans prétendre à remettre en cause sa légitimité en terme de succession apostolique ou ses compétences en terme d’administration des diocèses, c’est son engagement souvent dissolu, parfois coupé des réalités sociétales et loin des grands sujets qui ont toujours intéressé l’Église depuis les heures des grands débats de société autour, entre autres, de l’avortement, de l’euthanasie, de la laïcité, de la théorie du genre ou encore du mariage dit pour tous. Partout, les fidèles se lèvent contre un climat qu’ils ne jugent même plus délétère mais carrément hostile à tout ce qu’il peut rester de tradition spirituelle, d’éthique ou de moral en France. Mais quand les fidèles se lèvent, ceux qui devraient les précéder dans les cortèges, dans les assemblées et dans les processions, ce sont leurs évêques, leurs prélats, leurs prêtres, tout comme à l’autel ils nous précèdent pour offrir le Sacrifice et ce faisant, permettent à tous d’accueillir la rédemption promise par le Sauveur.

Mais les dernières manifestations ne nous ont pas toujours donné de voir l’Église en marche contre ce qu’elle a toujours jugé être indigne de la bonté et de la dignité humaine. Cette Église qui n’ose plus descendre dans les rues comme au temps des antiques processions, un évêque la brave sans aucun complexe, puisque c’est sa mission de prince de l’Église de guider son troupeau au devant du danger. Cet évêque courageux, dont j’ai eu le bonheur d’embrasser l’anneau pastoral à la dernière grande Manif pour tous nationale du 26 mai dernier, c’est Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar, Oloron, et de tous les fronts, dont je vous offre un petit florilège de ses prises de position sur Twitter.

Aujourd’hui, après ses luttes courageuses contre l’euthanasie, le mariage dit pour tous, la théorie du genre, c’est à Washington, aux côtés de l’association 40 Days for Life, que Monseigneur Aillet manifeste pour le droit à la Vie, le plus fondamental de tous, contre l’avortement.

L’association américaine, dirigée depuis 2004 par le catholique David Bereit, aurait sauvée 4000 vies depuis 2007 en empêchant des interruptions volontaires de grossesse.

Il est très important que nous nous tournions vers Dieu […] pour les empêcher de commettre ce crime, qu’elles refusent au plus profond d’elles-mêmes, dans leur conscience. S.E.R. Monseigneur Marc Aillet

Prions pour lui ! Il est cet évêque courageux, presque isolé, au sein d’une conférence épiscopale que l’on n’entend plus. Il est ce pasteur de l’Église universelle insoumis, qui n’a pas peur, et aux côtés duquel nous devons marcher parce qu’il nous y invite, parce que c’est notre honneur de catholiques que celui de suivre les mitres et les crosses quand nous les voyons en tête des cortèges de la dissidence. Que si Monseigneur Aillet lit ceci, il sache que marchent derrière lui les peuples qui lui ont été confiés à lui, évêque de la sainte Église, qui n’a pas décidé, pour le bonheur des fidèles et le malheur des autres, pardonnez ma trivialité, de baisser la soutane.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0