L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[ÉDUCATION] Réédition d’un manuel historiquement incorrect

Nos amis de France histoire espérance, gazette-en-ligne consacrée aux grandes heures l’histoire de France, nous proposent la préface d’un manuel d’histoire écrite par Jacques Heers. Le grand historien est décédé récemment, et c’est l’occasion de lire avec attention le beau texte qu’il nous a laissé.

Nos manuels d’Histoire datent de plus d’un siècle. Depuis la loi qui instituait obligatoire l’école proclamée « laïque », l’Etat a toujours gardé un sévère contrôle sur son enseignement. « L’instruction publique » ne devait pas seulement apprendre à lire, à écrire et à compter : il fallait aussi servir une République qui avait été élue à une si courte majorité, former des esprits et contraindre les enfants à penser comme on le souhaitait. Plus tard, jetant le masque, on fit de ce ministère celui de « l’Education nationale », mot liberticide et pourtant utilisé sans vergogne et toujours de saison. La recherche historique en était alors à ses premiers balbutiements : Jules Ferry, ses collaborateurs, ses conseillers pédagogiques et les auteurs des livres de classe, soigneusement choisis pour leurs engagements et les gages donnés à la laïcité combattante, se sont contentés de puiser de faisceau de légendes ou d’anecdotes, le plus souvent dans les recueils de libelles et de pamphlets.

On ne fit certes pas dans le détail. L’important était de toujours présenter ce que les maitres appelaient « l’Ancien Régime » comme un temps de tyrannie et d’injustice sociale où tous les abus servaient les privilégiés. Montrer les dix siècles d’une époque affublée du nom de « Moyen Age » comme une interminable nuit d’obscurantisme et d’abrutissement des esprits et les temps qualifiés de « féodaux » comme ceux de la désolation. Plus et

surtout, et là avec une application dont on trouve peu d’exemple ailleurs, il fallait combattre avec un rare acharnement toute forme de vie spirituelle, en réservant les plus dures critiques, jusqu’au vulgaire et au ridicule dans l’expression, à l’Église catholique : là encore, abus de toutes sortes, moines paillards ou ignorants, etc. [...]

Lire la suite sur l’article de France histoire espérance.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0