L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[DECONSTRUCTION] Le notariat touché par la théorie du genre

Au nom d’une plus grande égalité entre hommes et femmes, la théorie du genre est arrivée ce 20 avril chez les notaires. Les termes relatifs à notre identité sont ainsi remis à jour.

Des demandes ont été adressés aux offices notariaux pour faire évoluer leur fonctionnement afin de « toujours mieux répondre aux attentes de [leurs] clients ». Ainsi, la rédaction des actes notariés, suite aux demandes, sera modifiée par rapport à l’utilisation des noms d’usage tels que « Monsieur », « Madame », noms « d’épouse » ou « d’époux », nom de « jeune fille », remplacés par nom de « famille » ou « d’usage ». Les logiciels de rédaction d’actes utilisés, tels que Genapi et Fiducial, seront donc mis à jour durant l’année 2021 et cela dès ce mois d’avril, tandis que d’autres sociétés sont en cours de traitement. Cette imposition réinitialise donc automatiquement les logiciels, « suite à la demande requise par le Conseil Supérieur du Notariat ».

Ces modalités empêchent selon certains l’établissement du lien social entre les personnes, que ce soit dans le milieu professionnel, familial ou amical. Certes, internet, via le développement des réseaux sociaux, permet de lier entre eux des gens d’un bout à un l’autre du monde. Pourtant, dans les relations réelles, et même virtuelles, supprimer ces particules de notre identité nous coupe les uns des autres. Nous ne sommes plus conçus tel des êtres de relations mais exclusivement en tant qu’individus. La mise en relation avec autrui est réduite par la suppression des liens valorisants de notre personne sociale, que nous croyons négatives. Une solution plus recherchée devrait, peut être, être trouvée face à un problème plus défini.

Pour certains, la suppression de ces termes signifie affiner le statut que mérite chacun par sa nature et, pour d’autres, on ne sait plus à qui on s’adresse. Ces termes nuisent-ils réellement à l’égalité sociale, par la caractéristique relationnelle qui est donnée à notre identité ?

Carmen Retrigo

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2021 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0