L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Contre les mondanités, le Pape appelle à cesser les « papotages »

20 février 2014 lysenfleur ,

« Peut-être suis-je occupé à papoter : Tu as vu comment elle est habillée celle-là ! Comment il est vêtu celui-là ! Parfois on fait cela après la messe, et on ne doit pas le faire. »

Combien d’entres nous succombent à la délicieuse mais non moins pharisaïque habitude de cancaner sur le parvis à la sortie de l’office. Beaucoup plus que nous ne voudrions nous l’avouer. Et pourtant il s’agit là d’une attitude que le Pape, à raison, juge intolérable. En effet, la fatuité de nos échanges sur les goûts et les couleurs parfois originaux de certains de nos coreligionnaires sont à bannir, particulièrement en des temps où toute la catholicité doit être unis pour faire face à des défis immenses. Nous ne devons pas faire mentir l’Évangile : que les autres voient d’une part comme nous nous aimons, et d’autre part comme nous sommes unis.

« Si l’un de nous ne pense pas avoir besoin de la miséricorde de Dieu, s’il ne se considère pas comme un pécheur, mieux vaut qu’il n’aille pas à la messe. »

Le Pape nous invite à nous questionner : assister au Saint-Sacrifice de la Messe, est-ce seulement pour nous une tradition solidement ancrée que l’on s’attache à perpétuer mécaniquement chaque dimanche, ou est-ce le moyen pour nous de nous sanctifier continuellement, au rythme des sacrements, selon la volonté du Seigneur qui nous y invite au travers de son Église. Au Pape de conclure : « Celui qui va à la messe ne doit pas y aller parce qu’il se croit ou veut apparaître meilleur que les autres, mais parce qu’il reconnaît qu’il a toujours besoin d’être accueilli et régénéré par la miséricorde de Dieu. »

20 février 2014 lysenfleur ,

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0