L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Compte-rendu de l’apéro pour tous du 29 avril

Hier soir avait lieu la conférence de presse des avocats contre les violences policières. Sur place, nombreux étaient les anciens gardés à vue, les fameux 67, mais aussi d’autres, qui ont subi jusqu’à 48 heures de garde-à-vue. Samuel Lafont était également présent, en compagnie de Béatrice Bourges et maître Pichon.

Après ce rassemblement, nombreux sont ceux qui ont eu envie de prendre un apéritif sur les Champs-Elysées, en face de Chez Laurent, l’un des restaurants préférés du président Hollande, un vrai petit routier, simple, fréquenté par le bon peuple qui se lève tôt le matin.

Notre gazetier Ambrogio Riva était sur place pour prendre de nombreuses photographies et vidéographies. Prenez garde : les images sont terribles. Elles prouvent bien que les manifestants sont ces « factieux », ces activistes sanguinaires qui arborent sans complexe des sweats aux logos imprimés aussi subversifs que choquants, et qui ont déjà provoqué tant de troubles psychologiques dans les rangs de la police et de la gendarmerie.

20h20 : Le rassemblement prend forme.

20h25 : Sur place, les forces de l’ordre sont déjà nombreuses, pour faire face à la vague de sédition qui se prépare.

Manifestement, le commissaire est dépassé par l’ampleur du mouvement. Alors, on se concerte.

Voyez à côté du commissaire son « porte-porte-voix » en civil.

20h40 : Contre la chienlit, la courageuse police commence à bouger.

Un vrai centurion est là pour diriger les légions romaines.

Les automobilistes, eux, attendent plus ou mois stoïquement.

Le fidèle compère du commissaire a l’air motivé et heureux de vivre.

Les Romains entourent les Gaulois. Le rapatriement vers le métro peut commencer.

21h05 : Le commissaire et son acolyte sont fiers du travail accompli. Une fois de plus, la République a repoussé l’assaut subversif et ultra-violent de la jeunesse.

La dispersion ne se fait de gaieté de cœur.

Au cas où, le panier à salade était tout de même prêt. Manifestement, les policiers sont las de ces cortèges, sirènes hurlantes, vers le commissariat de la rue de l’Evangile.

Au détour d’une rue, sur le chemin du retour :

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0