L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[COLONNES INFERNALES] du mardi 3 XII 2013

Chers amis,

Voici votre réinformation du jour. N’oubliez pas d’écouter les bulletins de Radio Courtoisie.

1. Propagande libertaire et pornographique dans les médias dominants

Caniveau 89, media spécialisé dans l’indignation gauchiste à fin politique, nous gratifie aujourd’hui d’un article particulièrement douteux. Il s’agit pour un jeune homosexuel (encore un, et l’on compte encore) de raconter avec force détails sa vie d’étudiant qui se prostitue avec son « partenaire » pour payer ses études. Tout est dit avec un naturel impressionnant, est revendiquée la grande salubrité qu’il y a à se prostituer. Il ne vient pas à l’esprit de l’auteur que l’on peut payer ses études en travaillant derrière une caisse ou sur une moto. Non, les « escort-boys », c’est la modernité, l’avenir de la débrouille. On appréciera au passage la mention du « gros con de service qui crache sur les immigrés ou le mariage pour tous », puisque même parler de la manière dont on se vend peut être une occasion d’affirmer sa haine de l’opinion des autres. On finit l’article par se demander à quoi joue Caniveau 89 : on avait déjà eu l’homosexuel frustré par la Manif Pour Tous qui racontait ses ballades de drogués dans les rues de Paris, voilà donc les états d’âme, la vie de couple (ou de trouple, à l’occasion) et les habitudes dépensières d’un autre homosexuel. Si cette plateforme d’information a vocation à se transformer en forum de sexualité pour invertis en pleine crise existentielle, il faudra le signaler. Aucun recul, aucune responsabilité journalistique dans la publication des écrits : le journalisme se meurt. A coup de viagra.

Et pour tout confirmer, l’un des blogs affiliés à l’Immonde consacre un article à toutes les possibilités du jour pour se procurer du plaisir sexuel : le dernier projet d’allumés qui copulent dans la forêt, la nouvelle tendance dans les sextoys, et le dernier projet soutenu par vos deniers, pour mieux apprendre à forniquer « commerce équitable ». Il serait en effet dommage d’aborder la sexualité autrement que comme des animaux tiraillés par le bassin.

2. Les médias contre le FN : chronique d’une propagande médiatique bien calculée

Nous avons relevé dans les colonnes infernales de la réinformation beaucoup de fausses révélations, de tintamarres médiatiques et prétendus dérapages montés en épingles au sujet du Front national. Nous avions dénoncé une opération de propagande gauchiste assez minable. Voilà que désormais, le Nouvel Imposteur se roule dans la fange et assume pleinement cette manipulation.
Dans cet article, tous les petits "couacs" - qui n’en étaient pas - sont listés et présentés : le type de l’UMP qui quitte son parti pour le FN et revient en assurant que ce dernier est rempli de fascistes, les déclarations de Marine le Pen et sans oublier le reportage malhonnête de Canal plus sur Paul-Marie Coûteaux.
La journaliste du Nouvel Imposteur nous explique alors que tout cela lèverait le masque sur le FN. Décidément, ils s’y mettent tous mais les Français continuent à se porter sur les voix de Marine le Pen.
Rendez vous compte, chers amis, les médias sont obligés d’aller fouiller des petites histoires pour trouver un angle d’attaque. Ils n’ont plus aucun argument, rien à opposer au FN sinon des postures. Le journalisme français ressemble de plus en plus à une série de blogs d’étudiants de l’Unef ou des MJS.
Voici donc le point d’orgue de toutes ces histoires : un article plat, un flop, un coup de vent.

3. Le Paris Saint-Germain est-il encore une équipe française ?

L’équipe de football de la capitale, le Paris Saint-Germain, ne se lasse plus d’étonner l’observateur. Pas seulement par ses résultats sportifs et ses récents succès, mais aussi par la composition du onze de départ. Ce soir là, l’équipe, brillante au demeurant, était une véritable tour de Babel. Parmi les athlètes parisiens : des italiens, des brésiliens, un suédois d’origine yougoslave, entre autres. Aucun français n’avait été sélectionné par l’entraineur italien, Carlo Ancelotti.

La composition de l’équipe parisienne doit être considérée dans un contexte plus large de perte d’identité de l’équipe de la capitale : le blason a été modifié par les nouveaux propriétaires qataris, lesquels ont abandonné la référence au berceau fleur-de-lysé de Louis XIV, emblème de la ville de Saint-Germain-en-Laye. Reniant son identité francilienne et alignant une équipe totalement étrangère, le PSG est-il encore une équipe française et fière de l’être ?

4. Les Français prêts à rompre avec l’étatisme

Le camarade-citoyen Mélenchon et ses compères socialistes ne vont pas être contents de ce sondage publié par le Nouvel Imposteur. On y apprend que 61% des Français interrogés accepteraient d’accentuer la réduction des dépenses, quitte à se séparer de certains services publics. Nos compatriotes seraient donc plus réalistes que les étatistes au pouvoir et les syndicats de la fonction publique.
Mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Réfléchissons au contexte : le gouvernement va devoir prendre des mesures drastiques pour réduire les dépenses et Mélenchon incarne un bide politique sans avenir. On entend par ailleurs très souvent le FN, à tort ou à raison, défendre les services publics et l’État. Vous pouvez alors vous imaginer le débat d’ici quelques mois : Marine le Pen défend les services publics contre la politique d’austérité du gouvernement (si cela est mis en place), le PS répond que les sondages ont montré que les Français étaient prêts à faire des efforts et que le FN est populiste et n’a aucune vision économique. L’aile socialo-communiste de la gauche s’effrite, le gouvernement veut éviter la fronde fiscale et réduit les dépenses.
Restons cependant serein, les Français ne tomberont pas dans le piège. La révolte contre l’étatisme économique, social et culturel va continuer malgré les éventuelles tentatives du gouvernement et des ses relais médiatiques, nous y veilleront.

Le Rouge & le Noir veille,

Corsaire, Louis Jaeger & Samengrelo

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0