L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[COLONNES INFERNALES] du jeudi 12 XII 2013

Chers amis,

Voici votre réinformation du jour. N’oubliez pas d’écouter les bulletins de Radio Courtoisie.

1. L’Aberration fait sa propagande de la culture de mort

Que tout le monde sorte ses mouchoirs, ce soir c’est « séquence émotion » avec L’Aberration. Devant nos yeux larmoyants se déroule le récit de la fin de vie – volontaire – de Françoise, accompagnée de son amie, Geneviève. Cette-dernière l’a aidée à mourir, allant chercher le poison en Suisse. Quel beau témoignage d’amitié, que ne ferions-nous pas pour un être qui nous est cher. Non vraiment ce soir, il s’agit de se recueillir autour d’un moment de « dignité » au cours duquel une personne « libre » met volontairement fin à ses jours parce qu’elle estime que l’heure est venue. Évidemment, Françoise était malade, ce qui légitime parfaitement son action, enfin quand même ! Et là où certains s’en remettent à la nature, à défaut de s’en remettre au Ciel, d’autres font le choix (libre, toujours libre !) de « mourir dans la dignité » : mais ceci n’est pas spécifique à l’euthanasie, mourir dans la dignité est aussi possible chez des personnes qui partent sans ce genre « d’aide bienveillante ». La fin de la vie n’est pas une fatalité en soi, c’est la peur que l’on éprouve face à la mort et le besoin que certains ont de garder le contrôle sur leur vie jusqu’à la dernière seconde qui pousse sans doute à agir dans ce sens. Mais l’attitude compatissante, pleine d’émotion, vibrante de chaleur et d’amitié de l’Aberration est à vomir : eurent-ils voulu davantage faire la promotion de l’euthanasie qu’ils n’y seraient point arrivés. Même si la réputation de ce « journal » la précède, la surprise est toujours de taille lors de la lecture de ses « articles » : que dire par exemple de la phrase de Françoise qui annonce qu’elle est « je suis contente d’écouter couler mon urine pour la dernière fois. Je veux partir digne ». Et est-ce faire preuve de dignité que de mentionner cela à la vue de tous ? Et le meilleur passage reste la fin de l’article, lorsque la brave Geneviève conclut « Je pense que la loi finit toujours par s’aligner sur la pratique quand elle est devenue nécessaire ou majoritaire dans la société, et j’espère que cela aura lieu aussi pour la loi sur la fin de vie, comme cela s’est produit en 1975 pour l’IVG. » Il ne manquait que la promotion de l’IVG dans cet article prônant la culture de mort. C’est effectivement à pleurer.

2. Manipulation de l’Immonde sur la quenelle

La semaine passée, nous avions mis en lumière la découverte de Caniveau89 quant au fait que les lecteurs du site E&R d’Alain Soral n’étaient pas tous des cadres du Hezbollah ou d’anciens criminels de guerre aux doux noms allemands. Mais l’Immonde n’est pas de cet avis. Il ne fallait pas laisser passer cela : no pasaran !
Apparemment et définitivement, han pasado. Ou plutôt, elle est passée, la quenelle de Dieudonné. Sans surprise lorsque le sujet est abordé, les médias se lâchent et lynchent l’humoriste, accusé d’incarner l’antisémitisme à lui seul.
Pourtant, le torchon de Bergé & Cie avait commencé par un titre plus modéré comme nous le montre l’adresse URL et comme le souligne un commentateur de l’article :

On passe ainsi du geste "provocateur" au geste antisémite. Vous savez, le fameux "salut nazi inversé" ainsi décrit par la LICRA.
En fait, l’Immonde se vautre, une nouvelle fois, dans le piège tendu par Dieudonné. Il voulait montrer que ce geste serait toujours interprété comme le symbole de la haine et du monstre antisémite. Bingo ! Comme dirait le colonel Hans Landa dans Inglorious basterds.
Afin d’appuyer son propos, le torchon reprend l’information douteuse de JSS News, un site hystérique, dont le fondateur semble persuadé de s’être retrouvé dans Berlin en 1938, il voit des antisémites partout. Ce site lumineux aurait intercepté des échanges de mails entre la femme de Dieudonné et Alain Soral, prouvant que ce dernier est antisémite et montrant l’intérêt financier de la quenelle. Faire de l’argent sur un crime, ce n’est pas vraiment pas bien.
Ergo, les médias ont peur. Ils ont raison, "un jour viendra où les traîtres paieront ... ...Faïlala".

3. "L’effet Mandela"

Vous connaissez sûrement l’effet papillon ? Un battement d’aile, en Amazonie, d’un insecte pourrait produire un ouragan à quelques centaines de kilomètres plus loin. Désormais, nous avons, "l’effet Mandela". Un décès en Afrique du Sud pourrait apparemment produire des académiciens d’origine africaine ou haïtienne à Paris. C’est prouvé. Deux personnes, honorables et cultivées, ont été respectivement nommées à l’Académie française, Dany Laferrière, et à l’Académie française des Beaux-Arts, Ousmane Sow.
Ce dernier a même dédié son élection à Nelson Mandela : un miracle alors ? Saint Madiba, c’est pour bientôt, la grâce du grand chef arc-en-ciel a intercédé sur la culture française.
A peine le nouvelle tombée, les médias ont lancé leurs chants, louages et litanies pour célébrer ce grand événement. La sacrifice de Madiba a permis de racheter les pêchés de la France raciste aux relents colonisateurs.

4. Le Nouvel Imposteur opposé au métissage et défend la race pure .... des dingos d’Australie

Depuis le Völkischer Beobachter, jamais un journal n’avait défendu la défense d’une race, la "pureté de la race" face au danger du métissage. Le Nouvel Imposteur, dont le nom d’origine aurait pourtant pu nous mettre la puce à l’oreille, s’est livré à cet exercice.. Ainsi les "vrais" seraient menacés par la prolifération des mélangés, des métissés et autres hybrides. L’existence même de cette espèce serait en danger du fait des apports extérieurs. Les victimes : les dingos d’Australie. Le racisme anti-chien n’a jamais été aussi virulent et nauséabond. Les HLPSDNH et de la race canine en somme. Comment, en 2013, peut-on encore défendre de telles idées ? C’est toute la communauté animale qui est insultée, l’idéal de paix qu’incarnait la savane africaine depuis quelques jours vole en éclats avec ces propos honteux pour la faune de la planète. Nous ne laisserons pas passer cela ! Nous annoncerons donc bientôt la création du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les animaux (MRAA), aidés par la Ligue internationale contre les anti-chiens (LICRA) et le groupe unitaire de la cino-défense.

Le Rouge et le Noir veille,

Breizhette & Louis Jaeger

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0