L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[COLLÈGE DE FRANCE] Les gender studies s’invitent même dans l’assyriologie

8 novembre 2014 Rédacteur

Le militantisme des gender studies commence à fatiguer nombre de personnes, y compris au sein de la communauté scientifique française.

C’est ainsi que Dominique Charpin, assyriologue français de renommée internationale et professeur au Collège de France, a dénoncé lors de sa leçon inaugurale, le 2 octobre 2014, les dérives des gender studies qui s’introduisent partout, y compris dans les études de l’antiquité.

Extrait (le passage complet se situe de 24min38s à 25min59s) : « Par ailleurs la nécessaire lutte contre les stéréotypes ne doit pas conduire à des contres vérités, c’est parfois malheureusement le cas. C’est ainsi que plusieurs spécialistes des gender studies ont vigoureusement critiqué l’emploi du mot prostitué s’agissant de la Mésopotamie. [...] Autre exemple, la notion de harem. [...] Reprocher l’emploi du terme de harem [...] sous prétexte de lutter contre des fantasmes orientalisants n’est guère productif. »

8 novembre 2014 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0