L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[BONNETS ROUGES] Le R&N : pilier de la droitosphère d’après LeMonde.fr

Panique à Saint-Germain-des-Prés ! La colère gronde en province, dans la lointaine et brumeuse Bretagne, et l’on craint que la contestation des Bonnets Rouges ne gagne la capitale...
Si l’on en croit Samuel Laurent, du Monde, cette montée contestatire serait savamment orchestrée par des gazettes-en-lignes nous rappelant les Heures-les-plus-sombres... C’est ce que le journaliste tente d’expliquer dans un article paru la semaine dernière, intitulé Ecotaxe : comment la « droitosphère » a récupéré le mouvement breton. Dans le viseur, la page Facebook de Soutien aux agriculteurs bretons, rendue coupable d’avoir relayé un dessin de notre illustrateur Corsaire...
Le dessin en cause : A noter que sur cette page de soutien, 587 personnes ont "aimé" l’illustration, et 271 l’ont partagée sur leur propre profil personnel.

Il n’en fallait pas davantage à Samuel Laurent pour crier à la récupération :

« "Au delà des agriculteurs, il faut vous rendre compte que vous êtes tous concernés par ce racket de l’Etat, eux nous montrent la marche à suivre, alors levons-nous !", pouvait-on y lire dimanche, parmi d’autres appels à élargir le mouvement à d’autres contestations, et à la démission de François Hollande. La même page affichait lundi une illustration, réalisée pour le site Le Rouge et le Noir, tenu par des catholiques traditionalistes proches des royalistes et très en pointe dans la contestation du mariage gay. Cette image intègre d’ailleurs les quatre lettre #onlr, pour "on ne lâche rien", slogan des manifestants anti-mariage pour tous. »

Nous tenons à remercier Samuel Laurent pour la publicité qu’il nous offre ainsi dans les colonnes du Monde.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0