L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[AVORTEMENT] Conférence en Espagne : « Nulle convention internationale ne créerait un droit à l’avortement »

7 juillet 2014 Rédacteur

Les 3 et 4 juillet se tenait une conférence internationale au parlement espagnol organisée par « L’Action Mondiale des Parlementaires et des Gouvernants pour la Vie et la Famille » et parrainée par le Parti Populaire au pouvoir dans le Royaume. La rencontre avait trait au « Projet de loi sur la protection de la vie de l’enfant à naître et des droits de la femme enceinte » émis en décembre 2013 par le gouvernement espagnol et ardemment vilipendé par les féministes.

Outre des scientifiques, le juriste strasbourgeois Gregor Puppink, initiateur de la pétition « One of us » et directeur de l’ECLJ (European Center for Law and Justice) s’y est exprimé.

Selon lui, « ce projet de loi s’inscrirait parfaitement dans le cadre de la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme et respecte de même toutes les normes européennes et internationales » même si la position est encore minoritaire en Europe. « Nulle convention internationale ne créerait un droit à l’avortement ». Au contraire, ce projet de loi espagnol propose de garantir le respect du droit à la vie dans le cadre des conventions internationales.

De surcroit, « l’avortement ne doit plus être considéré dans une perspective juridique unilatérale, mais bilatérale, et plus encore multilatérale ». Il y a l’intérêt de la mère, il y a aussi celui de l’enfant.
Enfin l’expression « droit à l’avortement » doit donc être combattue. Si elle existait, il faudrait aller au bout de la logique et supprimer toutes limites, comme le délai légal.

7 juillet 2014 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0