L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[ASSEMBLÉE NATIONALE] Jacques Bompard veut développer les alternatives à l’avortement

Promouvoir la vie ne consiste pas uniquement en une critique permanente de l’avortement, mais également en la construction d’alternatives crédibles à ce fléau de masse. A l’heure où l’IVG est considérée comme une "offre de santé", les chrétiens engagés en politique doivent opposer à ces offres des contre-mesures intelligentes. C’est ce qu’a compris Jacques Bompard, député du Vaucluse à l’Assemblée Nationale. Ce dernier a déposé une proposition de loi visant à promouvoir des solutions alternatives à l’avortement.
Dans un communiqué de presse paru aujourd’hui, le député provençal explique que ces mesures sont « diverses et variées ». Loin des caricatures, M. Bompard y exprime son désir d’aider les femmes françaises.
Le député propose notamment de rendre perceptible auprès des femmes enceintes la réalité de la vie qu’elles portent en elles. Ainsi, il s’agit de leur faire écouter " le cœur de leur enfant pour qu’elles puissent s’en émerveiller et avoir le courage de le garder". Rappelons que cette proposition relative au coeur de l’enfant était déjà présente dans un amendement déposé par M. Bompard, à l’occasion des discussions du projet de loi Santé, en avril dernier. Certains journalistes avaient alors crû bon de qualifier l’initiative de « texane ».. Quant aux alternatives, M. Bompard souhaite les promouvoir largement en permettant les « accouchements sous X ou la possibilité de garder l’enfant plein de vie grâce à des aides et droits accordés par l’Etat ».
En définitive, cette proposition de loi, à contre-courant de l’idéologie gouvernementale, vise à proposer des mesures concrètes allant dans le sens d’une culture de vie.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0