L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[ARMÉE] L’affaire Bernard Lugan, persona non grata à Saint-Cyr Coëtquidan

L’historien africaniste Bernard Lugan, comme chacun sait, sent le souffre. Ses analyses fouillées et politiquement incorrectes lui ont valu d’être persona non grata dans le monde universitaire, alors qu’il est un expert international reconnu, notamment en matière de conflits africains.
Bernard Lugan dispensait des cours à Saint-Cyr Coëquidan. L’aventure est désormais terminée : ainsi en a décidé le minisre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
L’africaniste répond à son éviction, sur son blogue personnel :

« Court-circuitant l’ensemble de la hiérarchie militaire afin de lui rappeler -si besoin était-, dans quel mépris elle est tenue, le cabinet du ministre de la Défense vient d’intimer l’ordre au général commandant les écoles de Coëtquidan de suspendre de cours Bernard Lugan.
Qu’il soit ainsi fait affront à la bienséance, nul ne s’en étonnera de la part de technocrates parvenus dont le carriérisme le dispute à la servilité. Ce qui est plus grave c’est que les libertés universitaires soient ainsi violentées par un pouvoir à la dérive.
Il est somme toute assez pittoresque qu’un chef de l’Etat devant l’unique succès de sa présidence à l’efficacité de l’armée de terre en Afrique, décide d’écarter le seul expert qui, du Mali à la RCA en passant par la Libye, le Tchad ou encore la Passe Salvador, la conseille efficacement au quotidien... Mais après tout, le sort de ses soldats est peut-être le cadet de ses soucis. »

Les ouvrages de Bernard Lugan sont pourtant d’un grand secours à quiconque entreprend d’y voir plus clair dans la complexité du continent africain et de ses lignes de fracture. Connu pour ses prises de position courageuses et tranchées, l’historien, par ailleurs partisan du duel, avait répondu à un entretien remarquable dans nos colonnes en octobre 2013 : « J’entends l’alouette chanter ».

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0