L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[AFFAIRE FRAISSE] Indignation sélective ?

Lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale du Mardi 4 Novembre, l’ancienne ministre écologiste Cécile Duflot avait tenté, au début de son intervention, d’honorer la mort de Rémi Fraisse par une minute de silence dans l’hémicycle. Cette tentative a été très rapidement dénoncée par le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, qui a très justement invoqué la tradition de l’Assemblée qui réserve cette pratique aux « décès survenus parmi nos forces armées ou parmi les otages ».

Pourtant, ce même Président de l’Assemblée Nationale rendait hommage, en Juin 2013, par un « un temps d’indignation et de recueillement » au militant d’extrême-gauche Clément Méric. Interrogé sur cette « asymétrie mémorielle » Claude Bartolone rétorque que « cela relève de sa prérogative exclusive en tant que Président ». Ainsi, pour ce qui est de l’indignation, comme pour la tradition, les socialistes semblent avoir une prédilection pour les postures à géométrie variable.

Source

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0