L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[MPV] En direct de la Marche pour la Vie

En ce 19 janvier 2014, le pays réel se retrouve à nouveau dans la rue pour défiler en défense de la vie, depuis son commencement jusqu’à son terme. Le R&N défile également & vous informe en temps réel sur le déroulé des événements.

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos photos, enregistrements et témoignages sur notre boîte électronique : contact@lerougeetlenoir.org, & sur Twitter : @RetNlagazette, où nous assurons un direct avec le mot-dièse #MarchePourLaVie.

Cet événement est à présent terminé. Retrouvez ci-dessous le déroulé de la journée du 19 janvier 2014, présenté dans l’ordre anti-chronologique. Vous pouvez visionner toutes nos vidéographies sur la liste de lecture dédiée sur YouTube.


19h06. — Le R&N croise le cortège de l’AF pour une dernière marche dans les rues de Paris.


19h02. — La Marche semble tirer à sa fin, les manifestants se dispersent. Cette journée restera inscrite comme la première belle réussite de 2014.


18h43. — Nous publions l’entrevue obtenue cet après-midi avec Christine Boutin, en marge de la Marche. Mme Boutin y déplore comme nous que l’homme « devienne une variable d’ajustement » dans un système qui lui fait de moins en moins de place.


18h28. — Le dénouement : les Hommen extraits de l’immeuble de l’avenue de Breteuil et raccompagnés. Me Triomphe & Me Pichon nous confirment l’illégalité de cette intervention.


18h18. — Deux avocats dont Me Pichon s’apprêtent à monter dans l’immeuble.


18h13. — Les Hommen ont empêché les policiers de rentrer dans leur appartement. Des résidents se sont plaints de la présence des manifestants dans leur copropriété. Pendant ce temps, d’autres Hommen ont apporté un immense drapeau espagnol et des fumigènes. Une foule compacte campe devant le 3 de l’avenue de Breteuil, en attente de développements. Les policiers en civil ne seraient plus visibles dans les environs mais seraient à l’intérieur.


17h56. — Du haut d’un immeuble sis 3 avenue de Breteuil, les Hommen déroulent une bannière « Hollande kills Family ».

La police tente d’intervenir pour aller déloger les Hommen dans leur appartement. Des manifestants tentent de faire barrage au pied de l’immeuble, rapidement remplacés par le service de sécurité de la Marche.


17h49. — Deux vidéos des Hommen en action !

*


17h45. — Intervention de Jean-Marie Le Méné : « Le nouvel amendement de la loi Veil permettra de choisir un enfant sur mesure. » — « Nous risquerons bientôt deux ans de prison pour défendre la vie. » — « La culture de mort est cernée : elle doit se rendre. »


17h39. — Selon les chiffres officiels les manifestants à la Marche sont plus de 45 000. Un très beau succès !

Par ailleurs environ 200 manifestants aux couleurs de Civitas sont arrivés : drapeaux fleurdelysés et une bannière sur laquelle on peut lire « On a aboli la peine de mort, et jamais on n’a autant tué. »


17h31. — Aux Invalides, les Hommen ont installé une estrade et jouent une pièce de théâtre, « Hollande détruit la famille ».

On retrouve les fameux fumigènes de couleur.


17h29. — On nous signale ce sondage dans le Bien public. Amis de la vie, votez « OUI » en masse.


17h22. — Une foule compacte rassemblée comme un seul homme aux Invalides.

Source : @MarchePourLaVie.


17h12.Cécile Édel demande le retrait immédiat des amendements pro-avortement. La culture de mort doit cesser.

Gregor Puppinck, Jean-Marie Le Méné, Luis Peral & Tobias Teuscher sont sur le podium de la Marche, aux Invalides.

La foule est compacte, ralliée au chant du « Viva España ! »


17h06. — Nous serions plus de 30 000 manifestants ! Haut les cœurs !


17h03.Jean-Marie Le Méné, président de la fondation Jérôme-Lejeune, est dans le cortège.


16h58. — Le curé de Saint-François-Xavier avec nous !


16h55. — À Duroc flotte le fier drapeau de la Bretagne, le cauchemar de ce gouvernement jacobin.

Source : @MarchePourLaVie.


16h50. — Mgr Aillet derrière une bannière rouge & or.


16h48. — La foule ne faiblit (toujours) pas. Nous arrivons place Vauban à l’avant du cortège...

... & pendant ce temps-là, la place du 18-Juin-1940 ne désemplit pas !


16h30. — Nous retrouvons Bruno Gollnicsh dans le cours de la Marche.


16h25. — L’Église répond bien présente ; ici, Mgr Barbarin devant un magnifique drapeau rouge et jaune.


16h16. — La foule ne faiblit pas (bis).


16h13. — La foule ne faiblit pas.


16h08. — L’abbé Pagès est également parmi nous... un bonnet rouge à la main ?


16h03. — La Marche vue depuis le boulevard Raspail.


15h40. — Les belles couleurs de nos provinces sur le pavé parisien. La France de toujours.


15h36. — « Avec Hollande, avorte et tais-toi. »


15h31. — Nous rencontrons Jean Sévillia sur le cortège.


15h16.Christine Boutin est des nôtres !


15h07. — Tous les âges et tous les Français sont représentés à la Marche, dont le seul mot d’ordre est la défense de la vie.


14h56. — David Bereit, catholique américain et directeur national des 40 Days for Life, dont nous avions annoncé la venue, s’exprime devant la foule.


14h37. — Le rouge & le jaune sont omniprésents dans le cortège, en l’honneur de l’Espagne, qui a récemment inscrit dans ses lois la restriction de l’avortement à des cas-limites (le viol et la survie de la mère). En ce jour de défense de la vie, nous sommes tous un peu espagnols !

Source : @MarchePourLaVie.


14h. — La place Denfert-Rochereau se remplit.

Source : @MarchePourLaVie.


13h21. — Les Femen en repérage. Viendraient-elles chercher querelle aux défenseurs pacifiques de la vie ?


11h. — À la messe de 11h à Saint-Eugène, l’abbé Iborra exhorte l’assemblée des fidèles à marcher pour la vie dans son sermon du 2e dimanche de l’Épiphanie. Sans fondement spirituel, l’action concrète marche sur une seule jambe et trébuche.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0