L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[14 JUILLET] Le FLN défilera sur les Champs Élysées

A entendre le ministre Fabius sur BFMTV ce vendredi 20 juin, il n’y a rien de « choquant » à ce que des militaires algériens défilent aux cotés de l’armée française le 14 juillet prochain. La raison de cette présence ? Les commémorations du centenaire de la 1re guerre mondiale par lesquelles la France souhaite honorer les combattants. Le gouvernement français a donc invité 80 pays belligérants qui seront représentés par un porte-drapeau et deux soldats. Notons cependant que l’état algérien n’existait pas en 1914, l’Algérie n’étant alors qu’un ensemble de départements français.

Des cadres du Front National et une association de Harkis ont constitué un collectif « Non au défilé des troupes algériennes le 14 juillet 2014 ». Dans un communiqué du 12 juin cosigné avec Louis Alliot (Député Européen), Mohamed Bellebou (Conseiller Municipal de Perpignan, Président de France-Harkis), Monsieur Collard précise que « l’armée algérienne est née au sein même du FLN, organisation terroriste qui a massacré et spolié des dizaines de milliers de personnes sans jamais exprimer le moindre remords ou adresser la moindre compassion envers les victimes. Qui pourrait oublier le discours haineux prononcé à la tribune de l’Assemblée Nationale par le Président Bouteflika en juin 2000 comparant les Harkis à des « collabos » ? Qui peut oublier le problème des profanations des cimetières chrétiens et juifs à ce jour toujours pas réglé ? Qui peut oublier les enlèvements et les milliers de civils disparus dont les familles attendent toujours des informations ? Cette présence militaire honteuse sur le sol français est une provocation indigne et le signe d’un très grand mépris pour tous les morts, disparus ou suppliciés victimes de cette armée ».

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0