L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Reposez en paix, Monsieur Venner

« Notre monde sera sauvé par les veilleurs postés aux frontières du royaume et du temps. »

Dominique Venner, in Histoire et traditions des Européens

Monsieur Venner,

Vous nous avez brutalement quitté. Vous n’écrirez jamais plus. Que retiendrons nous de votre oeuvre formidable ?

Peut-être nous souviendrons-vous des divergences entre la Nouvelle Droite, dont vous êtes le père, et notre droite à nous, foncièrement catholique. Oui, vous étiez païen, alors que nous sommes catholiques. Vous vous êtes suicidé, ce qui pour nous est un péché grave. Vous avez commis cet acte à Notre-Dame de Paris, devant l’autel, si sacré à nos yeux.

Mais nous savons que tout homme est en proie à des désespoirs profonds, et qu’il est d’autant plus difficile d’en sortir lorsqu’on ne croit pas en Dieu.

Chacun a sa part d’ombre. Ceci est encore plus vrai par les temps sombres que notre Patrie traverse. Nous ne vous jugerons pas, car nous ne sommes que des hommes.

Nous préférerons conserver le souvenir d’un intellectuel sémillant, controversé certes, mais n’est-ce pas déjà une gloire en soi ?
Comme beaucoup de Français de votre génération, votre premier combat fut pour l’Algérie. D’abord en tant que volontaire parachutiste, puis en tant que militant. Vous étiez un "coeur rebelle". Puis, une fois l’Algérie abandonnée et nos soldats trahis, vous vous êtes demandé "Que faire ?". Vous avez choisi une réponse, celle de la défense de la civilisation européenne, de son identité, de sa mémoire. Un véritable antidote contre le mondialisme et la perte de conscience des peuples.
Nous n’avons pas forcément toujours été d’accord avec votre conception de notre civilisation, que vous voyiez essentiellement comme étant indo-européenne. Mais comme tout n’est jamais noir ou blanc, vous aviez aussi votre part de vérité, que vous avez brillamment défendue dans des ouvrages tels Histoire et Tradition des Européens.

Historien et essayiste de grande valeur, vous nous avez légué un monument : Le Siècle de 1914. C’est aujourd’hui un classique pour tout homme de bonne volonté.
Nous espérons que la Nouvelle Revue d’Histoire paraitra encore et toujours. Cette revue, que vous avez fondée et qui regroupe des ténors comme Bernard Lugan ou Aymeric Chauprade, est un véritable poumon intellectuel pour notre pays.

Vous étiez un rebelle, un anticonformiste, refusant de se plier aujourd’hui au double diktat de la décadence morale et de l’immigration sauvage. Votre postérité est assurée, en dépit des circonstances terribles de votre disparition.

Parce que nous sommes de droite, nous nous souviendrons de vous.

Et surtout, parce que nous sommes catholiques, nous prierons pour vous.

Reposez en paix, Monsieur Venner.

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2019 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0