L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[NEUVAINE POUR LA FRANCE] Pourquoi Dieu s’est-Il fait homme ?

Du 15 novembre 2014 au 15 août 2015, une grande Neuvaine pour la France est proposée aux catholiques français. Le Rouge & le Noir se joint pleinement à cette initiative.
Chaque jour, le site de la Neuvaine pour la France met en ligne des ressources spirituelles. Nous les relayons régulièrement dans nos colonnes, vous invitant à les méditer et à vous unir à nous dans la prière.

Pourquoi Dieu s’est-Il fait homme ?

Mgr Maxime Charles (1908-1993), « Méditation sur la Nativité du Seigneur », Missel Ephata, Paris, Fayard, 1988, Tome 1, p. 216

« Dieu éternellement avait un fils à qui Il donnait tout et qui lui rendait tout honneur et toute gloire dans leur esprit commun.
Alors, Il a voulu faire vivre à d’autres êtres cette expérience : Il a voulu faire exister des hommes capables d’aimer, Il a voulu avoir des fils à adopter, et nous avons été créés à l’image du Fils.
Cette image nous l’avons salie et déformée : au lieu d’accepter une dépendance qui nous aurait fait grandir, nous avons voulu nous cramponner sur les dons du Père, qui se sont de la sorte dégradés et nous ont manqué.
Alors le fils éternel est venu parmi nous pour nous réapprendre à vivre comme ses fils. Il s’est fait petit enfant pour nous montrer qu’il n’y a pas besoin d’être fort et puissant pour aimer. Il a transposé sur notre instrument désaccordé la mélodie de l’amour filial qu’Il joue éternellement dans la Trinité.
Et cette mélodie a été si belle, si juste, malgré la faiblesse de l’instrument, que Dieu le Père a reconnu en l’entendant qu’Il avait bien fait de créer l’homme, de tenter l’aventure de l’amour. Alors, Il nous a adoptés. »

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0