L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

[NEUVAINE POUR LA FRANCE] De Noël au Christ-Roi

Du 15 novembre 2014 au 15 août 2015, une grande Neuvaine pour la France est proposée aux catholiques français. Le Rouge & le Noir se joint pleinement à cette initiative.
Chaque jour, le site de la Neuvaine pour la France met en ligne des ressources spirituelles. Nous les relayons régulièrement dans nos colonnes, vous invitant à les méditer et à vous unir à nous dans la prière.

De Noël au Christ-Roi

Etienne Gilson (1884-1978), Christianisme et philosophie, Paris, Vrin, 1936

« Quel mystère doit donc se cacher au fond de l’homme chrétien, pour que ses démarches les plus spontanées et les plus constantes semblent si mystérieuses à ceux qui les observent du dehors ? Ce mystère est le mystère de Jésus-Christ. Il suffit d’être informé, si vaguement que ce soit, de ce qu’est le christianisme, pour savoir en quoi ce mystère consiste. Par l’Incarnation, Dieu s’est fait homme, c’est-à-dire que les deux natures, la divine et l’humaine, se sont trouvées unies dans la personne du Christ. Ce que savent moins bien ceux même qui adhèrent à ce mystère par la foi, c’est l’étonnante transformation qu’il introduit dans la nature tout entière et par conséquent dans la manière dont nous devons désormais la concevoir. On devrait plutôt dire : les étonnantes transformations, car ce mystère en inclut tant d’autres que l’on n’aurait jamais fait d’en considérer les suites.
Contentons-nous ici d’examiner l’une d’entre elles : celle qui nous conduit directement au cœur de notre sujet. A partir du moment où la nature humaine est assumée par la nature divine dans la personne du Christ, Dieu ne domine et ne gouverne plus la nature seulement comme Dieu, mais aussi comme homme. Si, entre tous les hommes, il y en a un qui mérite vraiment le titre d’Homme-Dieu ; comment celui-là ne serait-il pas aussi le chef et le souverain de tous les autres, bref, leur Roi ? Voilà pourquoi le Christ n’est pas seulement le souverain spirituel du monde, mais aussi son souverain temporel. Or, nous savons d’autre part que l’Eglise est le corps mystique du Christ ; que ses fidèles sont les membres de ce corps mystique, c’est-à-dire selon la doctrine de saint Paul : les membres du Christ ; tous les fidèles sont donc, en tant que membres du Christ, des prêtres et des rois. Il y a donc désormais, en chaque chrétien, comme une image, et même comme une participation de ce mystère suprême : l’humanité divinisée par la grâce revêtue, dans sa misère même d’une dignité à la fois sacerdotale et royale, qui fait le mystère de l’homme chrétien. »

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0