L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Le serviteur du grand Prêtre

7 janvier 2018 Contributeurs extérieurs

Le serviteur du grand Prêtre

Les braises dans la nuit étaient un feu ardent,
Les torches tournoyaient dans l’obscure lointain :
On eût dit des esprits dévorants et malins
Qui s’enfuyaient en leurs rouges crépitements.

Dans les ténèbres un homme est resté à l’écart,
Son regard abaissé et lugubre et hagard
S’aveugle dans le trouble et ce qu’il a vécu.
Ses membres, son esprit tout chez lui est perclus.

Le jardin l’encerclant mourait de désespoir,
L’olive colorée par l’oubli recouverte,
Sur son arbre courbé, était là, froide, inerte.
Les senteurs arrachées de force à l’encensoir.

C’était l’heure où l’on prie, et l’heure où l’on sommeille,
L’heure où le sang terrifié par la chair s’échappe.
Le chœur féroce et vil abandonnait l’agape,
Et les blêmes raisins succombaient sur leur treille.

Le serviteur palpe au côté droit de sa tête
Victime du Pardon, de l’Amour absolu
Entend la Parole à travers la tempête
Souffler autour de lui. Alors Malchus crut.

Vigo

7 janvier 2018 Contributeurs extérieurs

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2018 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0