L’infolettre du R&N revient bientôt dans vos électroboîtes.

Sur la Lettre du R&N

18 octobre 2012 Rédacteur

Pour mémoire, et sur le contexte de la naissance de la Lettre du R&N, dont on reproduit ici le premier exemplaire :

Chers amis,

Le Rouge & le Noir inaugure le nouvel outil offert par Florimond, notre inestimable maître de toile. Cette lettre nous permettra de vous faire connaître les derniers articles disponibles sur notre site.

Conformément aux orientations prises par notre gazette-en-ligne en septembre dernier, et alors que le gouvernement commence à sentir croître, d’une part le fanatisme de sa majorité, et d’autre part l’opposition catholique, cette lettre vous permettra de découvrir l’argumentaire de défense de la famille traditionnelle, bâti par nos rédacteurs à partir des assertions communément utilisées dans les grands médias par les zélateurs du mariage ganymède. Notre objectif est que ces « ripostes » puissent être utilisées comme des réponses de bon sens dans la conversation quotidienne.

Par ailleurs, vous pourrez aussi approfondir la connaissance de deux auteurs très différents, au moins par l’époque. Tout d’abord, Simon-Pierre Courlet de Vregille, nouveau rédacteur, nous expose avec maestria l’idée d’un conservatisme pascalien. Ensuite, à l’occasion de l’anniversaire de la mort de la reine Marie-Antoinette, je signe un petit article s’appuyant sur un court texte de Roger Nimier, dont c’est le cinquantenaire de la disparition. Une occasion pour lire et relire l’auteur du Hussard bleu, des Épées ou des Enfants tristes.

Comptant sur vos prières,

Carl Moy-Ruifey, pour le R&N

18 octobre 2012 Rédacteur

Prolongez la discussion

Le R&N a besoin de vous !
ContribuerFaire un don

Le R&N

Le Rouge & le Noir est un site internet d’information, de réflexion et d’analyse. Son identité est fondamentalement catholique. Il n’est point la voix officielle de l’Église, ni même un représentant de l’Église ou de son clergé. Les auteurs n’engagent que leur propre conscience. En revanche, cette gazette-en-ligne se veut dans l’Église. Son universalité ne se dément point car elle admet en son sein les diverses « tendances » qui sont en communion avec l’évêque de Rome : depuis les modérés de La Croix jusqu’aux traditionalistes intransigeants.

© 2011-2017 Le Rouge & le Noir v. 3.0, tous droits réservés.
Plan du siteContactRSS 2.0