Le Rouge & le Noir
Antichroniques du temps présent

Le R&N est une gazette-en-ligne catholique de réinformation, de réflexion et d’analyse. Nos contributeurs écrivent aussi bien sur l’actualité du moment que les sujets les plus intemporels. Découvrez nos articles classés par format (ci-contre), par mots-clefs & ordre chronologique (ci-dessous), ou commencez votre visite avec une recherche en plein-texte :

AccueilLes brèves[PETITION] L’Institut Pour la Justice soutient Nicolas

lundi 24 juin 2013

[PETITION] L’Institut Pour la Justice soutient Nicolas

Il y a quelques jours, nous relayions la pétition de l’Institut pour la Justice, concernant le Mur des Cons.

Après la condamnation inique du jeune Nicolas à une peine de deux mois de prison ferme et deux mois avec sursis pour avoir exprimé ses idées, l’IPJ lance une pétition dénonçant le deux poids-deux mesures. Vous pouvez la signer ici.

Sur le site de l’Institut pour la Justice, on peut lire un communiqué de Laurence Havel, Secrétaire général de l’IPJ :

« Nicolas, lui, est en ce moment incarcéré à Fleury-Mérogis, une prison qui accueille de véritables délinquants et criminels dont des dealers, des assassins ou des violeurs.

Que l’on soit en accord ou non avec le mouvement et les revendications de ce jeune homme importe peu. Ce qui est très grave, en revanche, c’est qu’on ait une peine très lourde prononcée contre Nicolas, jeune étudiant au casier judiciaire vierge d’un côté et de l’autre, un laxisme absolu à l’encontre de tant de délinquants et criminels chaque jour.

Il est plus grave pour certains juges ou pour certains politiques de se rebeller, de refuser un prélèvement ADN ou de se faire interpeller que d’agresser sexuellement une vingtaine d’enfants âgés de dix ans1, car dans ce cas, on obtiendra une nouvelle fois une peine virtuelle de sursis.

Notre justice a-t-elle encore un sens ? Notre pays a-t-il encore une justice égale pour tous ? Pouvons-nous encore croire à l’impartialité de nos juges alors que le « mur des cons » du Syndicat de la Magistrature a montré que des magistrats pouvaient en toute impunité insulter des familles de victimes ?

L’heure est grave.

Nous ne devons pas laisser faire. Nous devons exiger le retour du bon sens et de l’impartialité. En apportant votre soutien à Nicolas vous enverrez un message clair : non au 2 poids, 2 mesures, non à une justice qui condamne certains individus avec la plus grande sévérité et laisse filer les délinquants et les récidivistes notamment en supprimant les peines plancher ou la rétention de sûreté pour les meurtriers ou les violeurs dangereux.

Nous devons être des milliers, des dizaines et même des centaines de milliers à nous mobiliser.

Nous ne pouvons pas laisser faire ça. »

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?

Sur Facebook